Le cheveu est beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît en surface. Nonseulement il joue un rôle essentiel dans l'apparence des hommes et des femmes, mais il contribue également à transmettre une information sensorielle, et à différencier les genres sexuels.

Les origines du cheveu

Dés la 22 ème semaine, un fœtus en développement dispose de tous ses follicules pileux. A ce stade de la vie, il y a environ 5 millions de follicules pileux sur le corps. Il y a un total de un million de follicules sur la tête, dont une centaine de milliers de ces follicules résident sur ​​le cuir chevelu. C'est le nombre maximum de follicules pileux dont on dispose dans notre vie, puisque nous ne générons pas de nouveaux follicules pileux au cours de celle-ci. La plupart des gens
remarquent que la densité de leur chevelure se réduit à mesure qu'ils avancent de l'enfance à l'âge adulte. La raison : Notre cuir chevelu s’étire lors de notre croissance.

Les follicules pileux

Les cheveux ont deux structures distinctes – tout d'abord, la tige du cheveu, qui est la partie visible au-dessus du cuir chevelu, et la seconde, le follicule lui-même, qui réside dans la peau.

1. La tige du cheveu

Le cheveu est formé d’une protéine fibreuse : la kératine. Elle contient deux acides aminés riches en soufre, la méthionine et la cystine. Cette dernière rend le cheveu très solide.

La tige du cheveu contient plusieurs couches tubulaires, emboitées les unes dans les autres et qui ont toutes des fonctions distinctes.

  • Le canal médullaire, constitué de moelle et situé au centre, forme un tunnel creux aux cellules très lâches.
  • Le cortex,la partie la plus épaisse, est le véritable corps de la fibre
    capillaire. Il lui assure sa résistance et son élasticité. De plus, ces
    cellules produisent la mélanine responsable de la pigmentation du
    cheveu.
  • La cuticule ou écorce forme une protection imperméable en enveloppant le cortex de 6 à 10 couches de cellules disposées en écailles, imbriquées comme les tuiles d'un toit. Quand la cuticule est détruite, cas des cheveux très décolorés par exemple,  le cortex absorbe l'eau très facilement et la fibre capillaire devient poreuse.
2. Le follicule

Le follicule comporte a son extrémité inférieur un bulbe, porteur à sa base d’un petit creux, la papille cutanée, qui contient des capillaires, ou de minuscules vaisseaux sanguins qui nourrissent les cellules.

Au dessus du bulbe, située elle aussi dans l’hypoderme, la glande sébacée permet la lubrification du cheveu.

Enfin,le muscle arrecteur, attaché à la base du follicule pileux. Il est responsable du phénomène d’horripilation des cheveux déclenché par le froid ou l’émotion (peur, colère, surprise..) et également de la production de sébum par la glande sébacée.

Croissance et Cycle des cheveux

Les cheveux croissent d'environ 0,3 à 0,4 mm / jour, soit environ 13 à 15cms par an. Contrairement à d'autres mammifères, la croissance de cheveux humains est aléatoire et non saisonnière ou cyclique. Dans une vie chaque follicule pileux engendre 15 cheveux environ et subit une vingtaine de cycles. À un moment donné, un nombre aléatoire de cheveux se retrouve dans l'une des trois phases du cycle pilaire.

1. La phase anagène

La phase Anagène est la phase de croissance du cheveu. Sous l’effet de la division intense des cellules de la racine, un nouveau cheveu se forme.

Au cours de cette phase, le cheveu pousse d'environ 1 cm tous les 28 jours. Les cheveux reste dans cette phase active de croissance pendant deux à six ans.

Certaines personnes ont une difficulté à faire pousser leurs cheveux au-delà d’une certaine longueur, car ils ont une phase de croissance courte. A l’opposé, les personnes ayant les cheveux très longs ont une phase de croissance longue. Les poils  situés sur les bras, les jambes… les cils et les sourcils ont une phase de croissance très courte d'environ 30 à 45 jours , ce qui explique pourquoi ils sont beaucoup plus courts que les cheveux.

En temps normal, 85% de notre chevelure est à ce stade d’évolution.

2. La phase catagène

La phase catagène est une phase de transition ou « d’involution ». Cette phase dure environ deux à trois semaines. Il y a un arrêt de la croissance et la gaine épithéliale externe rétrécit et se fixe à la racine des cheveux. Environ 3 % des cheveux se trouvent en même temps à
ce stade de fin de production pendant lequel le follicule rétrécit sensiblement.

3. La phase télogène

C’est la phase de repos : le cheveu ne pousse pas mais il reste attaché à son follicule
tandis que son bulbe est au fond de l’épiderme, en dormance. À la fin de cette période de 6 à 7 mois, l'ancien cheveu tombe sous la poussée d'un nouveau qui subsistera à son tour plusieurs années. Environ 12 % de la chevelure est en repos. Tirer un cheveu dans cette phase va révéler une substance blanche, dure, à la racine. Un individu perd environ 25 à 100
cheveux télogène chaque jour.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly