Return to site

Calvitie: La Prostaglandine D2, une molécule qui va faire parler d'elle.

Ci-dessous un article intéressant du figaro santé de mars 2012 qui parle d'une nouvelle molécule pouvant engendrer une repousse de cheveux. Il s'agit de la Prostaglandine D2, déjà utilisée comme traitement du Glaucome, elle aurait pour effet secondaire de faire s'allonger les cils et les faire repousser dans certains cas. Des études sont actuellement en cours pour étudier son efficacité à faire repousser des cheveux.

Calvitie : sur la piste de nouveaux traitements 

Par Anne Prigent - le 23/03/2012

L'arsenal pour combattre l'alopécie androgénétique pourrait s'enrichir de nouvelles molécules.

Pour cacher leur calvitie, les hommes n'auront peut-être bientôt plus besoin de sacrifier à la mode du crâne rasé ou de réaliser de coûteux implants. Des chercheurs américains auraient en effet identifié une molécule responsable de la chute des cheveux: la prostaglandine D2. Des traitements ciblant cette voie seraient déjà en cours de développement selon la revue américaine Science Translational Medicine publiée le 21 mars 2012. La calvitie ou alopécie androgénétique débute le plus souvent avant 40 ans et concerne environ un homme sur deux à 50 ans. La calvitie dépend de certaines hormones mâles, les androgènes et plus particulièrement de la testostérone. Celle-ci, une fois transformée en dihydrotestostérone (DHT), accélère le processus de fabrication des cheveux qui vont se renouveler de plus en plus vite. Le follicule s'épuise, les cheveux deviennent de plus en plus fins puis le follicule meurt. Ce phénomène est également lié à une prédisposition génétique...

Pour lire la suite je vous invite à vous diriger sur le site du figaro santé en cliquant sur le lien suivant : http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/03/23/17821-calvitie-sur-piste-nouveaux-traitements

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly