Return to site

L'échelle de Norwood et de Ludwig

Quand on envisage un traitement pour la perte de cheveux, il est important de déterminer le stade d’évolution de son alopécie, dans l’hypothèse où vous auriez à relayer cette information par téléphone ou par Internet à des médecins ou praticiens, afin d’obtenir des informations.

L'échelle de Norwood

L’échelle de Norwood est basée sur l'échelle mise au point par le Dr. James Hamilton dans les années 50, qui a été modifiée par le Dr. O'Tar Norwood dans les années 70. Elle permet chez de quantifier la progression de la perte de cheveux chez l’homme, en graduant la calvitie entre 1 et 7. La phase 1 correspond à l'absence de calvitie et 7 à l'alopécie maximale (perte des cheveux totale, golfes + vertex).

Remarque: Il existe de nombreuses variantes de schéma de perte de cheveux, ceux-ci dessous ont été cités comme les plus typiques.

Voici les différents stades de la calvitie chez l’homme :

  1. Le premier stade de la calvitie masculine correspond au dégarnissement des golfes temporaux-frontaux
  2. Le deuxième stade dit la calvitie de type II. Durant ce stade, le creusement continue et peut s’accompagner d’un éclaircissement du toupet.
  3. Pour le troisième stade, c’est le même phénomène, mais en version plus intense : le creusement des golfes devient de plus en plus important, les cheveux de l’arrière peuvent commencer à disparaître entraînant la création d’un toupet postérieur.
  4. Pour la calvitie de type IV, on constate un creusement des golfes temporaux-frontaux avec en plus un éclaircissement au niveau de la zone de toupet et du tourbillon.
  5. Le stade V présente les mêmes signes que le stade précédent avec en complément deux zones alopécies antérieures et postérieures qui ont tendance à affluer.
  6. Le stade suivant, donc le sixième, correspond au creusement postérieur du tourbillon.
  7. L’évolution de la calvitie chez l’homme se termine par une alopécie hippocratique, seules les couronnes basses des cheveux sur les tempes de la nuque restent.

L’échelle de Ludwig


Les différents stades de la calvitie chez la femme

Tout comme chez l’homme, il existe également une schématisation de la calvitie chez la femme qu’on appelle la classification de Ludwig. Cette classification ne présente que 3 stades (contrairement à 7 chez l’homme selon l’échelle de Hamilton), car l’alopécie androgénétique féminine, qui englobe plus de 95% des cas de calvitie féminine, s’illustre sous 3 formes de gravité.

Cette alopécie se traduit par une perte de la chevelure sur le sommet du crâne  (tonsure), cette zone s'éclaircissant petit à petit, et élargissant la raie médiane.

Elle évolue en trois stades.

  1. I-1 à I-3 Elle commence par une alopécie diffuse qui débute dans la zone de la raie, sous la forme d’un éclaircissement léger de la chevelure, la ligne frontale antérieure est respectée.
  2. I-4 à I-2 une raréfaction de cheveux autour de la raie s’ensuit, la chute des cheveux est plus franche sur le sommet du crâne, mais la ligne frontale antérieure mesure toujours plus de 3 cms.
  3. III  Au stade final, il n’y a presque plus de cheveux sur la zone de la raie, l’alopécie s’est développée sur une majorité du sommet du crâne, la ligne frontale antérieure est minime et mesure moins de 3 cms, mais elle persiste.

En général, la calvitie chez la femme n’entraîne presque jamais une perte intégrale de tous les cheveux.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly